Parce que l'Inde, c'est…

arrow

Le deuxième pays le plus peuplé du monde, après la Chine.

Avec plus d'un milliard d'habitants !

Mais aussi le 4ème pays avec le pire ratio des sexes !

Mais que cela veut-il dire ?

Cela veut dire 48,5% de femmes.

Soit 100 femmes pour 112 hommes, alors que la moyenne mondiale est de 100 femmes pour 105 hommes.

Un manque de plus de 45 millions de femmes en Inde.

Quelle conséquence ?

Des milliers de villages d'hommes célibataires !

« Avoir une fille, c'est comme arroser les fleurs de son voisin, ça ne sert à rien »

Proverbe indien.

L'avortement sexo-sélectif est l'une des raisons principales de ce déficit.

L'avortement sexo-sélectif est un avortement volontaire basé sur le sexe du foetus ( principalement les foetus féminins ).

Plus d'un million d'avortements sexo-sélectifs sont effectués par an.

Tout ça car, en Inde et encore dans de nombreux pays d'Asie, les garçons sont valorisés par rapport aux filles.

Dans les années 70'

Importation des technologies médicales nécessaire pour effectuer des échographies.

Au fil du temps, l'échographie se démocratise et on observe une diminution du nombre d'infanticides et une augmentation du nombre d'avortements.

En 1994

Le gouvernement indien établi une loi qui interdit aux médecins de révéler le sexe du fœtus.

Mais une loi est-elle suffisante ?

Non ! Parce qu'on voit apparaître un marché clandestin d'avortements sexo-sélectifs, développé par de riches médecins.

Depuis 1990

16 millions de fœtus ont été tués en Inde.

En 2020

Aujourd'hui, un avortement a lieu toutes les 26 secondes en Inde.

Si il manque autant de femmes, pourquoi continue-t-on de se débarrasser des fœtus filles ?

Le nom que je veux te donner.

flèche qui mène au scénarion 'Le nom que je veux te donner'

Pour plus d'informations, veuillez consulter les sources dans la page Crédits